Mondanité(s) 2/2

Ce sont les respirations de la condensation urbaines, on tombe par hasard dessus, parcourant les rues, éprouvant les anfractuosités du béton nu ou du goudron, on appelle ça des dents creuses, un espace, une parcelle fichée entre deux ou plusieurs bâtisses. Celle que l’on évoque ici, située dans l’une des rues sinueuses de Montreuil, fait … Lire la suite

Lire plus

Mondanité(s) 1/2

En longeant la façade des immeubles aux briques rouges et des maisons individuelles telles que nous les dessinions, enfants, rectangle surmonté d’un triangle ; on découvre une anomalie, un creux plus exactement parcelle dénuée de béton, juste quelques herbes hautes qui poussent derrière un grillage. D’habitude inoccupé, on a dressé au centre de cet espace une … Lire la suite

Lire plus

Nuisible de nuit

Ventilateur mouvant qui mouline, feuillette les pages des livres épars, il passe et repasse, bat cette cadence que suivent les doigts sur le clavier, recherche d’occurrences, passer en revue les occurrences du mot victimaire depuis 1980, tenter de trouver le basculement, on a l’impression que ça ne sert à rien sur le moment, pas intéressant, … Lire la suite

Lire plus

Écrire sur le fil

L’écriture – ou quel que soit le nom de l’activité que je mène, tente de mener – c’est truffé d’embûches et de traquenards ; jeu de funambule, pas regarder en bas, surtout pas scruter en bas, buste droit et regard droit devant, avancer, un pas après l’autre, continuer d’empiler les lectures, les écritures, faire son chemin … Lire la suite

Lire plus

Navigation des articles.